Le compost : Un incontournable du jardin agroécologique !

 

Technique simple, réalisable par toutes et tous, le compost est une très bonne première étape du potager agroécologique. Le mot “compost” est issu de l’adjectif latin “composte”, signifiant mêlé, composé.

Allons défricher ensemble cet incontournable du jardin !

Il existe différents moyens de fertiliser, d’amender le sol du jardin : via les apports d’engrais, de composts, de fumier, etc. Il est important de rappeler que le but de la fertilisation biologique n’est pas de nourrir directement chaque culture mais d’amener le sol au meilleur état possible de fertilité, et elle donc doit se planifier avant un semi, un repiquage ou une plantation.

Rappelons aussi que le facteur principal de fertilité au jardin est l’humus, couche superficielle du sol de forêt, substance organique issue de la transformation des matières animales et végétales. Cet humus se dégrade en permanence, en contact avec l’air par oxydation; s’ il est pas renouvelé, il finit par disparaître et avec lui la capacité du sol à nourrir durablement les cultures.

Si le sol est trop travaillé, sous un climat chaud, sur un sol trop arrosé, non couvert (souvenez vous de l’article sur pourquoi pailler son sol), quand on ne recycle par les résidus et déchets ménagers, la destruction de l’humus est plus rapide : elle peut tripler !

Le compost ménager de Terre & Humanisme

Le compost ménager de Terre & Humanisme

Alors, comment augmenter son taux d’humus ?

Par des pratiques comme le compostage, en maintenant une couverture du sol, en recyclant les résidus de tailles et de plantes bio-indicatrices, ou adventices. Il est aussi possible aussi d’incorporer chaque année du fumier, des déjections animales (de 1 à 3 kg par m²) dans son sol ou encore mieux du compost.

Il est aussi possible de faire des rotations longues d’engrais verts, de prairies, de gazon ou de luzernes, qui créent de l’humus alors que d’autres cultures, notamment les plantes gourmandes en consomment. L’utilisation d’engrais vert en inter-culture permet de nourrir son sol (et sa biodiversité) pour régénérer sa fertilité.

Quelles sont les fonctions du compost ?

  • Il maintient la richesse des sols, en restituant au sol les éléments prélevés par les plantes précédemment cultivées, il permet de boucler le cycle de vivant, tout en agradant son jardin.
  • Il fabrique de l’humus, qui améliore l’aération et le drainage du sol, stimule son activité micro-biologique, réchauffe le sol au printemps avec sa couleur noirâtre qui emmagasine plus la chaleur, augmente ses réserves en eau et éléments nutritifs, et enfin ameublit le sol.
  • Il participe au recyclage biologique, de tous vos déchets de cuisine

De plus, le compost  permet d’économiser du temps, de l’argent, en recyclant directement à la source les déchets.

Petite astuce : Mélanger le compost, arroser, si besoin et le protéger du vent et des surchauffes permet d’accélérer sa décomposition.

La paille sert ici d’isolant afin de protéger le compost du froid et du chaud

La paille sert ici d’isolant pour protéger le compost du froid et du chaud

 

Gérer l’équilibre de son compost

Les clés pour un compost réussi et rapide ? Un équilibre entre les ingrédients, un bon mélange de vert et de brun (le fameux équilibre Carbone / Azote), suffisamment d’aération (l’oxygène est nécessaire car la décomposition est aérobie) et d’eau (car les décomposeurs sont constitués à 60% d’eau). En effet, lors de la décomposition, les déchets organiques humides et aérés se décomposent sous l’action de micro et macro organismes (bactéries, champignons, levures, protozoaires… ). Cette transformation produit beaucoup de chaleur (parfois plus de 60 degrés) et rejette de l’eau sous forme de vapeur. Les sels minéraux sont libérés peu à peu et sont stockés provisoirement dans l’humus, pendant qu’une autre partie devient directement assimilable par les plantes.

Les éléments plus ou moins carbonés/azotés à intégrer au compost :

  • Les éléments riches en Azote et pauvre en carbone : déjections animales, épluchures, restes alimentaires, plantes vertes, algues marinées, adventices.
  • Les matériaux équilibrés : fumier avec litière, rameaux verts broyés, herbes jaunes, marc de café.
  • Les matériaux riches en carbone : paille, sciure de bois, branches broyées, papier carton, tourbe.

 

Les différents types de compost et leurs avantages

Il est possible de faire du compost en tas, en silo en bois ou en plastique, de faire du lombricompostage, ou même du thé de compost.

  • L’avantage du compostage en surface est qu’il imite l’accumulation de feuilles et de déjections animales sur le sol. C’est une technique qui ne nécessite peu de labeur (il suffit d’épandre des matériaux), et le sol profite beaucoup de ce type de compostage d’un point de vue biologique. Il peut être réalisé après une tonte d’herbe, une récolte, un sarclage de mauvaises herbes, de broyats et de résidus de taille.
  • L’attribut du lombricompostage est le peu de taille qu’il nécessite. Il suffit d’y mettre des épluchures et d’autres déchets dans un récipient avec des vers de fumiers. Prenez une poubelle, percez-la de trous, mettez une couche au fond drainante, récupérez une centaine de vers de fumier et incorporez-les.
  • Le thé de compost est un liquide et anglais riche en éléments nutritifs facilement assimilable pour toutes sortes de plantes. Il est possible de récupérer le liquide qui s’écoule du lombricomposteur, ou de récupérer du compost très décomposé, de le mettre à tremper, à l’ombre et le laisser macérer 4, 5 jours. Cette technique permet de répandre du compost sur beaucoup plus de surface que le compost classique.

Et pour commencer un compost, rien de tel que de bien manger ! Alors épluchez vos carottes bio de votre AMAP préférée ou récupérez les biodéchets de votre collectivité la plus proche !  Vous obtenez un compost facile, économique et créateur de vie.

 

Sources:

L’autonomie au jardin, le guide terre vivante, disponible sur la boutique de Terre & Humanisme

Composts et paillis, de Denis Pépin chez terre vivante

-Le Guide du jardin BIO, chez terre vivante

Pin It on Pinterest