Des astuces pour favoriser et accueillir la biodiversité au jardin

La biodiversité joue un rôle primordial dans les jardins puisqu’elle permet d’instaurer un équilibre entre les ravageurs (organismes nuisibles aux cultures) et leurs prédateurs. Par de simples gestes de jardinage ou en installant de petits aménagements, il est possible de favoriser la venue de certains insectes « amis » et d’en repousser naturellement d’autres.

Plus un écosystème est diversifié, plus il est équilibré. Si la biodiversité aux alentours est riche, y concevoir un jardin naturel sera d’autant plus simple. Dans tous les cas, dans un jardin qui est un espace naturel « artificialisé », vous devrez recréer un équilibre en apportant des éléments naturels manquants. Vous pouvez par exemple aménager des zones d’ombre ou de soleil, des tas  de pierres, de branches, de feuilles, des nichoirs, des haies, des arbustes, des ronces, des points d’eau, une bande fleurie, un tas de compost etc. Les jardins « propres » ou bien rangés nous plaisent parfois visuellement car nous avons été habitués à cela, mais ce n’est pas de cette manière qu’ils sont les plus sains.

Les haies et les arbres sont parmi les piliers de l’écosystème. Ils offrent une protection contre le vent, le soleil, un lieu d’habitation pour les oiseaux et les insectes et leur fort développement racinaire stimule la vie du sol. Très vite, une population de micro- organismes s’établira autour des racines et créera une forte interaction entre les bactéries et les champignons. Ces micro-organismes assureront par la suite une nourriture pour les plantes et une protection contre les ravageurs. Un premier conseil sera donc de planter des arbres ainsi qu’une haie brise-vent autour de votre jardin. Votre haie sera en priorité composée de variétés locales et associera plusieurs espèces.

Une autre astuce est d’installer au moins un point d’eau dans votre jardin. En effet, l’eau est nécessaire à la vie. Pour installer une mare, choisissez un site bien éclairé, puis creusez environ 80 cm minimum. La mare doit être végétalisée à tous les niveaux (creusez en gradins pour adapter les niveaux des plantes), avec des plantes à tiges verticales (par exemple : prêle ou lentilles d’eau). Les larves de libellule trouveront ainsi un abri pour muer et limiter la prolifération des moustiques. Cette mare accueillera aussi grenouilles, et autres petits animaux aquatiques (larves…), bénéfiques à l’équilibre du jardin.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, seules 2000 espèces d’insectes sur 39 000 sont nuisibles pour les cultures.

Ainsi, accueillir la biodiversité au jardin en aménageant des espaces spécifiques, mais aussi en favorisant la biodiversité végétale (fleurs mellifères, associations de plantes etc..) est une astuce bénéfique en tous points : les cultures seront en meilleure santé, l’environnement sera préservé et vous n’aurez besoin d’utiliser aucun pesticide pour lutter contre vos ravageurs !

En résumé, chacun a son hôtel et sa nourriture de prédilection…. Et tout ce petit monde réuni permettra à votre écosystème jardin d’être équilibré et sain.

Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus, nous organisons au mois de mai, deux sessions de formation d’une journée chacune sur ce thème spécifique de la biodiversité, à Montpellier et en Ardèche.

En conclusion, voici nos 3 conseils pour favoriser la biodiversité dans votre jardin :

  • Aménagez des espaces de vie sauvage : tas de bois ou de feuilles, fleurs diverses, branches, etc.
  • Plantez une haie diversifiée d’arbustes et arbres locaux
  • Installez une mare dans votre jardin

Et retenez ceci : la diversité est source d’équilibre !

Schema hotel et restaurant

Pin It on Pinterest